Food

La diversification

La diversification *le mot pourrait presque faire peur*, c’est une grande étape dans l’alimentation de bébé. Une étape qui pose généralement de nombreuses questions pour les jeunes parents (à quel âge commencer ? Par quoi ? Quelles quantités ?). Avec LittleC on est en plein dedans. Elle a 7 mois et on a commencé vers ses 4 mois et demi. Alors, je souhaitais partager avec vous notre mode de fonctionnement qui a fait ses preuves sur nos deux filles. Voici un petit récapitulatif sur le sujet.

  • A quel âge commencer ?

Les recommandations en France sont de débuter entre 4 et 6 mois, sauf recommandations particulières du médecin. Une fois que vous avez le feu vert du médecin, l’idéal est d’observer bébé et de voir quand il montre de l’intérêt pour l’alimentation.

De notre côté, nous avons procédé de la même manière pour MlleV et LittleC, on a commencé vers 4 mois à les prendre avec nous quand on mangeait pour voir si cela les intéressait. Quand les petites mains commencent à tenter d’attraper ce qu’on mange, on s’est dit qu’elles portaient de l’intérêt aux aliments solides. *les gestes étant assez peu coordonnés, l’assiette a failli finir par terre à plus d’une reprise*

MlleV a donc débuté quelques jours avant ses 5 mois et LittleC à 4 mois et demi.

  • Par quel ingrédient débuter ?

Enfin, c’est le grand jour, les papilles de bébé vont être ravies. Vous allez lui donner son 1er repas autre que du lait, l’excitation monte *chez vous seulement car il faut bien l’avouer bébé s’en fiche, mais la vie de parents est ainsi faite de petits bonheurs qu’on aurait trouvé étrange avant d’avoir des enfants.* Vient alors LE grand dilemme qui se pose à vous : je commence par quoi ?

Je vous suggère de commencer par le salé. En effet, les papilles de bébé sont bien faites et ils vont donc plus apprécier le sucré que le salé *ça vous étonne ? Et oui bébé est déjà un fin gourmet !*

De notre côté, nous avons commencé par un basique : la carotte. Vous pouvez proposer la betterave, la courgette, les petits pois, le potiron, le panais… Adaptez en fonction de la saison. Attention seulement de ne pas proposer de légumes trop difficiles à digérer comme les choux *le petit estomac de bébé est encore un peu fragile*.

Proposez également à bébé 3 jours d’affilé le même légume, cela vous permettra de déceler d’éventuelles allergies ou intolérances à certains produits et cela permettra à bébé d’apprécier ce nouveau goût. Quand bébé aura testé une petite palette de légumes, vous pourrez alors commencer à mélanger les différents légumes.

Environ 2 semaines après avoir débuter le salé, vous pouvez attaquer le sucré, bébé a eu le temps de bien s’habituer au salé et devrait ne pas trop le délaisser au profit du sucré. Côté sucré nous avons débuter également par un basique : la pomme. Mais vous pouvez aussi proposer la poire, la banane, l’abricot *un peu acide*, le coing, la pêche, la prune…

  • Quelles sont les quantités ?

Votre tout petit saura vous orienter, les premiers jours c’est vraiment la découverte. On propose la 1ère cuillère et on voit ce que ça donne. Si ça ne lui plait pas, n’hésitez pas à réessayer seulement le lendemain, on y va en douceur, ça va venir *vous n’avez encore jamais croisé d’ado non diversifié, donc pas d’inquiétude 😉*. Chez nous MlleV tétait sa cuillère au début, c’était assez drôle à voir mais elle a rapidement pris le pli. Pour LittleC, ça a été différent, nickel le premier jour, elle ouvrait bien la bouche et le 2ème elle a refusé en bloc et puis c’est revenu petit à petit.

Quand votre bébé accepte bien la cuillère, vous pouvez augmenter au fur et à mesure les quantités.

Voici un petit tableau indicatif des quantités en fonction de l’âge, mais chaque bébé est différent, comme je disais précédemment, faites lui confiance, il saura lui aussi vous guider. Chez nous, nous avons choisi de conserver l’allaitement / biberon le soir d’un point de vue pratique *hop ça de moins à réfléchir pour le repas du soir, oups maman procrastine …*

Tableau de diversification

Entre 12 et 18 mois, comme MlleV commençait à bien manger les morceaux, nous sommes alors doucement passé aux repas familiaux. Depuis, on mange beaucoup plus de purées nous aussi, mais fait maison ça reste excellent avec des goûts qu’on ne mélange pas forcément. *ça reste une des meilleures techniques pour faire manger à un enfant de 2 ans des légumes, on ruse comme on peut !!!*

Et vous comment avez-vous procédé et comment vos petits ont-ils réagi aux premiers pas dans la diversification ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *