Côté Maman

One year ago

A l’approche du premier anniversaire de LittleC, la nostalgie de ce moment magique s’invite fortement dans mon esprit. J’avais donc envie de revenir sur ce moment si particulier pour moi.

En cette mi-janvier je suis à 38 SA passé. La soirée du 16 janvier est riche en contractions et au réveil le 17 au matin, malgré une nuit pas trop mauvaise, les contractions allaient et venaient.

A cet instant à ressurgit le grand stress de futurs parents d’un 2ème enfant. *Quand vous n’avez pas de grands parents à proximité et ne connaissez pas grand monde autour de chez vous. * Que vais-je faire de mon aîné ? *Inutile d’imaginer le planquer dans le sac de maternité, il ne gardera pas le silence aussi longtemps*. S’empare alors d’un dilemme, est ce que j’abandonne mon enfant ou j’accouche seule. *Avec les hormones de fin de grossesse, il n’est pas sûr que vous soyez apte à prendre une décision censée 😉*. Fort heureusement pour nous, nous avions ma mère en back-up, elle habite à 1h30. Mais il faut savoir que comme tout retraité qui se respecte, elle a un emploi du temps bien plus rempli que le vôtre. Il lui faut donc un petit délai de prévenance pour mettre les neveux et nièces sous bonne garde.

✯ Le départ

Mes contractions étant présente mais pas non plus insupportable, je dis à papaTom : « on pourrait aller vérifier ce midi ». *Comprenez, au pire on en a pour 2h, le temps du monitoring et d’un contrôle*. Les choses étant posées, on prend quand même ces fameuses valises qui trainent ouvertes, à moitié remplies *pour la mienne, celle de LittleC était bien évidemment la 1ère prête*.

Nous arrivons donc à la maternité vers 12h30. Si vous n’avez jamais fréquenté de maternité, sachez que vous savez a peu près quand vous arrivez mais jamais quand vous repartez. Et sachez qu’un « on repasse faire un contrôle dans 30 minutes peut rapidement se transformer en 2h ». La faute aux mamans qui accouchent *ah oui vous êtes là pour ça aussi, excusez-moi*. J’ai donc droit à un monitoring et une vérification du col qui est à 2. Le monitoring enregistre des contractions relativement régulières. Ainsi,de 1 la semaine précédente je suis à 2. La sage-femme décide de me garder un peu car le cœur de la demoiselle a ralenti sur une très grosse contraction.

✯ C’est pour aujourd’hui

A 15h, nouveau contrôle et en 1h, je suis passée à 2 doigts large. La sage-femme est catégorique, ça bouge et au vu des contractions sur le monitoring qui sont régulières, nous sommes en début de travail. Après lui avoir demandé 3 fois si elle était sûre *le moment où vous réalisez que oui, il va bien falloir le sortir ce bébé*, elle me répond que oui. Je me rappelle bien notre échange, je lui dis bon ce sera probablement un bébé du 18 alors. Et, la SF qui me répond, oh non ce sera pour le 17. A cet instant, branle-bas de combat, j’appelle ma mère pour qu’elle vienne chercher MlleV chez la nounou. Elle nous informe qu’elle sera la vers 20h. La sage-femme demande à papaTom de sortir la tenue de LittleC et d’aller faire mon admission à la maternité. De son côté la puéricultrice prépare les bracelets de naissance avec le prénom de LittleC. Le grand moment est imminent. PapaTom va chercher dans la voiture le sac pour la salle d’accouchement et laisse les valises pour la chambre dedans. *Vous verrez que cela à son importance*.

L’après-midi se poursuit, je demande à aller en salle physiologique. Je vais y passer 2h, bain, ballon, musique. Avec papaTom, on commence doucement à se préparer à l’arriver imminente de cette nouvelle petite fille. On lui parle, on imagine sa venue. Il faut l’avouer ce nouveau saut dans l’inconnu commence à nous travailler. Un agréable moment, un peu hors du temps, je ne l’ai d’ailleurs pas vu passer.

✯ La douche froide

Lorsque nous revenons dans la salle d’accouchement il est déjà presque 19h, nouvel examen du col et là… c’est la douche froide… Le col n’a pas bougé depuis 15h… Les contractions sont toujours un peu présentes mais depuis la salle physiologique je les sens moins. Le bain semble avoir fait son effet. On prend la décision de faire un nouveau contrôle dans une heure et d’aviser ensuite. L’heure se transforme en 2h. Vers 21h, sans nouvelle modification, je demande à pouvoir rentrer chez moi. *Quitte à devoir revenir dans la nuit, maintenant que ma mère est arrivée à la maison je suis plus sereine, mais ça ne risque pas de durer…*

A 22h nous pouvons enfin sortir après la validation du médecin, forcément après une telle journée, un peu déçus de repartir sans un bébé mais sans être sûrs de ne pas revenir d’ici quelques heures. Nous arrivons à notre voiture et là c’est le choc, la déconvenue, l’incompréhension… Sur le parking de la maternité, nous découvrons notre voiture avec 3 fenêtres brisées à l’arrière, la banquette arrière ouverte vers le coffre. Il manque ma valise de maternité ainsi qu’un sac avec les vêtements de papaTom, avec bien entendu dedans tous mes vêtements de grossesse et ce dont j’avais besoin lors de mon séjour à la maternité !!!!! La valise de bébé est toujours là elle, mais la chute de la journée est rude

A suivre – Stay tuned

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *