Côté Maman

Désir d’enfant, je me réveille et je veux un bébé !

Je vous propose un nouveau billet pour parler du désir
d’enfant. J’avais envie d’évoquer la manière dont j’ai vécu ce désir d’enfant
qui un beau jour devient, je veux un enfant à tout prix. Quand j’y repense j’ai
un peu la sensation que ça m’est tombée dessus. J’imagine que chacune vit se
processus de manière différente et je serais curieuse d’avoir vos retours
d’expérience sur le sujet.

La décision de faire un enfant, vraiment ça n’est pas une
décision à prendre à la légère. Depuis toujours, j’entends, il faut avoir une
situation, un logement qui peut accueillir l’enfant, idéalement que les 2
parents aient un travail stable. *Les
clichés ont la vie dure. *
Alors oui, selon les dictâtes de la société, il
y a le moment ou c’est bon vous pouvez y aller, vous pouvez procréer, tous les
feux sont au vert.

Et pourtant…

✯ La décision

L’envie d’avoir un bébé quand elle vous prend, c’est du jour
au lendemain. *Enfin pour moi ça l’a été*.
Alors certes, j’ai toujours voulu avoir des enfants mais à chaque fois, je me
disais oui un enfant dans quelques années ou plus tard. Je souhaite comme on
dit souvent « profiter de la vie avant ». *Et maintenant, je me demande ce que pouvait bien être ma vie sans mes
filles, on devait s’ennuyer. *
Car finalement, maintenant quand j’entends
cette phrase, cela me fait doucement rire. On profite bien sûr toujours de la
vie avec des enfants. Peut-être d’une autre manière mais on apprend tellement
de choses sur la vie d’ailleurs. *La
vraie différence c’est que nous ne sommes plus autocentrés. Car on doit gérer
un autre être qui lui est vraiment autocentré 
😉.*

Ainsi, un jour, avec PapaTom, un peu sur le ton de la
plaisanterie on s’est dit et si on arrêtait la pilule ? Il faut savoir que
je souhaitais me marier avant et puis seulement après on se serait lancer dans
les essais bébé. *Et bien malgré mes
prévisions à 5 ans, si ce n’est plus. PapaTom s’amuse beaucoup à mettre un
grand coup de pied dans la fourmillière et tout chambouler, mais c’est aussi ça
la vie, s’adapter. *
En quelques jours, l’idée a fait son chemin et la
décision était prise. On allait essayer d’avoir un bébé !

L’élément déclencheur

On peut bien se demander quel a été l’élément déclencheur
d’une telle décision, tant bien même qu’il y en est un. Je peux en citer
quelques-uns mais c’est aussi un ensemble je pense.

  • Avoir le sentiment d’avoir trouvé la bonne personne
  • Cette envie grandissante avec l’âge qui avance
  • Voir de plus en plus de bébés autour de soit et se dire, moi aussi, j’aimerais en avoir un
    à nous
  • Avoir l’impression de voir des femmes enceintes à tous les coins de rues *Vous aussi vous avez eu cette impression en
    voulant avoir un enfant, toutes les femmes étaient enceintes au même moment.*

La priorité

Ce qui est incroyable, c’est que cette envie, cette décision, qu’on prend un peu du jour au lendemain devient d’un coup la priorité numéro 1. On se met alors à scruter des signes, observer ses cycles, les ovulations… Autant de choses dont on ignorait jusqu’à alors l’intérêt. C’est impressionnant la place que prend ce projet dans votre vie. Les nombreux autres projets que vous aviez, tout ce que vous souhaitiez faire « avant » passent au second plan. Ces projets évoluent et deviennent, ça ne m’empêchera pas de le faire enceinte ou avec un enfant. *C’est comme ça que j’en suis arrivée à me marier enceinte de 4 mois !*

Avec du recul, j’ai toujours du mal à comprendre le cheminement et comment au mois d’août 2014 nous avons pris notre décision alors qu’en juillet nous en parlions à peine ! *du moins pas pour le mois suivant.* 

J’ai eu la chance que ce désir d’enfant se concrétise assez
rapidement mais je pense fort aux mamans et futures mamans qui ont un chemin
tout autre.

N’hésitez pas à me partager vos expériences, comment vous est-il
venu ce désir du premier enfant ?

4 commentaires

  • La parenthèse psy

    Hey ! J’aime beaucoup lire ce genre de témoignages en ce moment car je me pose beaucoup de questions… J’ai 27 ans et je ne sais pas si je veux des enfants. Mon compagnon, si. Il ne me mets pas la pression, rien du tout mais parfois je me dis, est ce que j’aurai un jour ce déclic ?! Si je devais être mère, se serait avec lui, c’est un compagnon plus que formidable et sera un père imparfaitement parfait. Mais, moi, aurai je envie un jour de devenir mère ? Alors oui, l’âge avance. Mes copines sont presque toutes mamans et je me dis « tiens, ça à l’air chouette » puis ça passe. Je ne suis pas stable dans mon travail, n’est pas propriétaire. Trop instable pour construire à mon sens, j’ai besoin de sécurité… Et même avec tout ça ? Je sens que je n’ai pas fini de grandir, de devenir pleinement femme et professionnelle, je ne suis pas prête à devenir mère. Un jour, peut-être ? 🙂

    A bientôt,
    Line

    • Nayon

      Ravie que ce petit témoignage puisse aider. C’est une décision tellement personnelle que de vouloir un enfant, mais ce que j’ai constaté c’est que ca peut vraiment changer du jour au lendemain. Je ne pense pas qu’il y ait de moment idéal, seulement suivre son instinct et le jour où on est vraiment prête, ca coule de source. Et puis mine de rien, une fois bébé installé, il reste encore 9 mois pour se préparer entièrement et ils ne sont pas de trop 😉

  • Maman Nouille

    C’est rigolo, je crois que c’est venu un peu comme ça pour moi aussi. D’une vague envie hypothétique dans le futur c’est tout à coup devenu une obsession.
    L’envie du deuxième est pire, après les premiers jours voire premiers mois de ‘plus jamais ça’ c’est revenu très vite même si j’avais encore la tête sous l’eau!

    • Nayon

      Oui c’est assez marrant quand on y repense. Avant, je pensais vraiment que ce serait un projet réfléchi des mois à l’avance. Et qu’au début des essais, ce serait sans trop y penser ^^.
      Pour le 2ème, ca a été aussi un peu comme toi. D’abord se dire oulala, dans très longtemps et au fur et à mesure que notre grande à fait ses nuits, pris un rythme, que notre routine a 3 c’était bien installée, on a envisagé le 2ème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *